En tete hommage 1

L'HISTOIRE DE LILY

Histoire de lilly 1

UNE VIE TROP COURTE

QUE NOUS AVONS PARTAGEE

AVEC TOI

 ET QUI LAISSERA 

DANS NOS COEURS

UN SOUVENIR IMMENSE

COMME UN TRESOR ETERNEL

UNE VIE TROP COURTE......

Lily, tu nous as soudainement quitté en ce milieu de vacances de la Toussaint 2022, d'une manière brutale que nous aurons du mal à accepter. Tu étais notre petit bonheur, tu as animé nos vies, beaucoup détruit il faut le dire aussi, mais tu nous as apporté tellement de joie. Tu laisses un grand vide dans notre maison que tu ne reverras jamais hélas.

Ta personnalité, tes petits bruits (glouglou) bien singuliers, tes bêtises, tes attaques surprises et autres embuscades dans toute la maison vont nous manquer. Il est tant pour nous de raconter ton histoire...

Tu es arrivée auprès de nous en cette fin du mois d'octobre 2021. Nous t'attendions déjà avec impatience et tout était prés pour t'accueillir. Ta marraine Laurie s'est bien occupée de toi au début de ta vie de chaton. Tu étais déjà propre et joueuse. Nous n'oublierons jamais tes premiers pas maladroits dans la maison. Et voilà que ta marraine Laurie, le cœur lourd te laissa avec nous. Les premières semaines furent mouvementées, tu étais une petite boule d'énergie. Nous nous rappelons de la première nuit où nous t'avions laissé dormir dans la chambre, quelle panique ! Tu courrais sans cesse dans le lit , des allers-retours spectaculaires du bureau à la chambre digne d'un cirque. Ces premiers temps, des jouets partout dans la maison, bêtises fut notre quotidien et une expression de ta maman « Nouveau jeu » signifiait qu'une nouvelle bêtise était faite. Très vite un arbre à chat démesuré pour ta taille fit son apparition. Un sanctuaire que tu ne lâcheras jamais, point stratégique de la maison. En prime, une vue sur un jardin magnifique que tu ne tarderas pas à découvrir. Nous avons eu avec toi quelques frayeurs : Fenêtres ouvertes, l'épisode des toilettes... Tu étais un chaton intrépide et joueur. Venu très vite le moment de ton opération de stérilisation que nous appréhendions. Il était tant pour toi de subir ce que grand nombre de chats subissent. A ton retour tu étais toute engourdie et affaiblie. Nous t'avons laissé dormir avec nous, habitude que nous n'avons plus remise en question par la suite. Tu as adopté notre lit bien confortable pour toi. Arriva la période de Noël, un arbre immense allait faire son immersion dans le salon. Nous te revoyons encore estomaquée par sa taille et ses couleurs. Tu étais tellement petite et l'arbre immense. Tu jetas ton dévolu sur quelques boules qui valut les cris de ta maman. « hep hep hep » Puis, les beaux jours arrivèrent. Il était tant de découvrir le jardin que tu contemplais depuis plusieurs mois. Tes premiers pas furent timides, peur du moindre bruit, mais tu ne tardas pas à apprivoiser cet espace merveilleux. Tous les matins, poster sur ton arbre, tu réclamais à sortir. Tu n'hésitais pas alors à nous accrocher avec ta patte pour nous signifier ton empressement. Chasse aux papillons, insectes, bébé lézard, ou farniente sur le gravier. Escaladage d'arbre, ton fameux figuier ou bien espionnage du chien du voisin sur le muré pourtant interdit. Les activités étaient variées et tu ne te lassais jamais. Une vie de chat d'intérieur et d'extérieur. Entre dodo dans le grand lit, espionnage des poissons autre grande passion, avant d'aller plus loin, je vais évoquer avec vous les innombrabres destructions de mon bébé Lily. 1. Chasse d'eau des toilettes, 2. Lit neuf griffé, 3 Chaises griffées, 4 Porte d'entrée abîmée, 5 Armoire à chaussures déchirée, 6 Rideaux déchirés, 7 Destruction de toutes les plantes intérieures et encore pleins d'autres choses non découvertes. L'été arriva, avec lui le premier voyage de Lily. Un voyage long ou les petits cris et miaulement ne cessaient de se faire entendre dans la voiture. Tu allais découvrir tes quartiers d'été de Haute Loire, où les recoins et cachettes firent ton bonheur. Des nuits animées où tu t'amusais à nous attaquer les pieds. Lété nous t'avons également laissé seule à la maison une première fois, ton oncle Killian passait régulièrement te voir et tu n'as pas hésité à lui faire quelques frayeurs. Tentative d'évasion, embuscade... et j'en passe. Quelle tendresse tu nous a donné à notre retour des Alpes, comme jamais, preuve de ton affection pour nous. Tu venais de fêter ton premier anniversaire le 10 août 2022, puis l'automne arriva, et avec lui un second voyage en Haute-Loire. Une semaine délicieuse ou ta compagnie dans la chambre nous réchauffait le cœur. Hélas notre vie avec toi s'est arrêtée lors de ce séjour par un malheureux accident, une bêtise avalée, une opération que ton petit cœur ne supportera pas. Nous ne t'oublierons jamais. Tu as rempli de bonheur et de chaleur notre quotidien durant cette année. Une vie courte, trop courte que nous avons partagée avec toi, et qui laissera dans nos cœurs un souvenir immense comme un trésor éternel.

Repose en paix notre fifille...

1a2 cadre 2
1a2 cadre