hommage à nos animaux disparus

Chiens chez les pompiers

Hommage titre 1

 

Kaya et jill

Kaya et Jill chiens pompiers exemplaires

Issues du refuge de la SPA de Genneviliers, Kaya et Jill, deux malinoises appartiennent à l'unité Cyno,techniques des sapeurs pompiers de Paris leur parcours inédit les a conduites jusque sur les Champs-Elysées ...

Dans notre corps de métier, avoir un chien  issu de la SPA  ça fait sourire , avoue  le caporal-chef Xavier, pourtant Kaya 3 ans et 1/2  et Jill 4 ans et 1/2, n'ont rien à envier de leurs congénères avec pedigrée  . Courageuses, sociables, motivées, athlétiques et élégantes  les deux malinoises sont déjà prometteuses  malgré leur jeune carrière . Certes leur début de vie a été chaotique . Abandonnée à  6 mois par son propriétaire , qui ne voulait pas payer les soins pour traiter la parvovirose dont elle était atteinte , Kaya s'est retrouvée dans un box du refuge de la SPA de Gennevilliers . Trouvée errante dans la rue et sans identiification , Jill alors âgée de 11 mois a elle aussi  intégré le refuge de Gennevilliers . C'est grâce à leur caractère sociable et enjoué que Kaya , totalement guérie, et Jill se sont fait remarquer par les éducateurs de la SPA qui les voyaient bien rejoindre les rangs des 

sapeurs- pompiers . " Nous étions dans une période de recrutement  pour former de nouveaux chiens de secours" explique le sergent-chef Grigori , leurs caractères correspondaient à nos critères , elles ont donc été recrutées , notre chef d'unité a composé  les binômes, hommes chiens, poursuit le caporal-chef Xavier , j'ai donc reçu  Jill et le sergent -chef Grigori a obtenu Kaya . Aujourd'hui nous sommes plus que satisfaits de les avoir à nos côtés . L'entente est parfaite et nous sommes en totale osmose avec elles. Chez Kaya ajoute le sergent-chef  ,  j'ai même retrouvé l'esprit altruiste qui caractérise le pompier.

Une formation basée sur le jeu :

Après deux ans de formation (éducation, savoir-vivre en famille, socialisation formation technique ) délivrée de A à Z par chacun des maîtres-chiens , Kaya et Jill sont devenues opérationnelles " la formation de ces chiennes , toujours prêtes à partir  sur le terrain, n'a posé aucun problème , confie le caporal-chef .  Elles ont découvert l'univers  des pompiers , différents terrainsde mission, le bruit, le camion, l'hélitreuillage.....avec beaucoup de sérénité, tout a été fait en douceur autour du jeu pour leur apprendre à s"engager dans un conteste opérationnel  sans crainte" renchérit le serget-chef ,leur diplome  validé en novembre 2016 pour et en novembre 2017  pour Kaya, les premières missions ont commencé , comme tous les chiens de secours , Jill et Kaya possèdent deux compétences . La première, en recherche de personnes ensevelies et la seconde, en recherche de personnes égarées (disparition  de personnes vulnérables , disparition de malades atteints d'Alzheimer) 

L'honneur de défilé le 14 juillet :

Chez les sapeurs-pompiers , Kaya et Jill vivent H24 avec leur maître-chien respectif " En 

1535557890 chiens

dehors de la caserne , ce sont des chiens de famille qui vivent au contact de nos enfants . Quand nous partons en vacances , elles nous suivent ce qui permet  de renforcer au quotidien leur socialisation " précise le caporal-chef Xavier. Même si Kaya et Jill sont encore jeunes dans leur spécialité , elles ont eu l'honneur de défiler avec leur maître , lors du 14 juillet 2018 . "C'était  un moment de grande fierté ", avoue le  sergent-chef Grigori . " Nous étions devant les troupes à pied , donc très visibles, cette participation au défilé du 14 juillet est une vraie reconnaissance pour le travail et la place du chien . Ce dernier est aujourd'hui indispensable en intervention et reste le meilleur pour retrouver des victimes .C'était aussi un clin d'œil pour tous les maîtres-chiens  sapeurs-pompiers." ajoute le caporal-chef  Xavier.

Une utilité reconnue par tous : 

Du point de vue personnel, cette expérience a aussi été bénéfique pour Xavier et Grigori " Former  un chien de la SPA  reste encore atypique , mais je suis satisfait car la parcours de Jill montre que ces chiens-là peuvent faire ausi bien que les autres. Je suis heureux de lui offrir  cette deuxième vie" commente le caporal-chef Xavier  "Kaya  part d'un abandon et, au final, elle  a un foyer et une vie de sapeur-pompier qui lui plaitconfie le sergent-chef Grigori Loin de leur passé de chiens de refuge  Jill et Kaya  ont gagné leur grade de chiens de secours et, le plus gratifiant pour leur maître-chien , c'est qu'elles ont une utilité reconnue ." Quand nous partons en footing , les gens montrent une vraie sympathie pour les chiens, , surtout quand nous racontons leur histoire . Dans le contexte actuel , elles mettent un eu de baume au cœur " conclut le  caporal-chef Xavier . Apporter du réconfort aux gens, c'est aussi l'une des missions  des chiens de secours , un objectif atteint haut la patte ! 

Source Nous Deux Béatrice Majewski